Volontaires du Bongolava Tsiroanomandidy

Volontaires  du Bongolava Tsiroanomandidy

Témoignage de Ronan

" Je m’appelle Ronan et je suis un volontaire venu de France pour aider sur le chantier de Bel air. J’ai 33 ans et j’ai travaillé pendant 7 ans en tant que dessinateur dans le bâtiment. Depuis 2 ans je me suis reconverti en tant que menuisier. En arrivant à Madagascar, la première chose dont on s’aperçoit c’est que la récupération et le recyclage font parti de la culture. Que ce soit en mécanique ou en bâtiment, ca tient tant que ca tient ! Des mots comme anticiper, maintenance, sécurité, précision ou même droit semblent s être fait arrêté à la douane. Je n’ai jamais osé demander la traduction en Malagasy d’ailleurs. « Tsy maninona » (C’est pas grave,ça ira)
 
 
Il est très difficile quand on est pas habitué à cette manière de travailler de s’improviser chef de chantier. Voici quelques particularités du travail à la Malgache. N’y voyez aucun jugement négatif de ma part car en l’espace de trois semaines passé ici, les Malagasy avec lesquelles j'ai eu la chance de travailer sont pour la plupart devenus des amis. L'humain est au centre de nos actes quand on a décidé d'entreprendre un projet comme celui de bel air.
 
Néanmoins je tiens à vous faire partager une journée type sur un chantier malagasy. Début de journée, il faut tenter de rassembler les équipes. Chacun partant vers ses occupations , il n'y a pas de notion de priorité. Première étape franchie, les objectifs sont fixés pour la journée et la la journée commence. D'abord aller chercher les matériaux si ils sont disponibles en ville sinon 1 semaine de délai pour aller chercher les manquants à Tana. Les dimensions et quantités définies, le menuisier part pour le centre ville. Quelques heures plus tard le matériel est là. Oups les dimensions ne sont pas bonnes, le bois n'est pas droit et tous les morceaux ne sont pas de la même essence. Pas grave il va falloir modifier les plans. Déjà l'heure de manger. Après le repas, au boulot, mais la encore problème, il n'y a plus de courant. Certaines opérations devront attendre. Faisons à la main ce que nous pouvons. Les outils à main doivent être affutés régulièrement car ils sont réalisés dans du métal récupéré. Pierre à huile non plane et huile de vidange feront l'affaire. Avant de travailler le bois il faut tracer les assemblages. Problème les équerres neuves ne sont pas d'équerre, La règle de traçage en bois à subi des coups et la lame de rabot creuse des ornières rondes car trop usée. 
Le travail prévu ne sera pas fini ce soir... Tsy maninona! L'ambiance entre nous est excellente et ça ça vaut tout.

Moi qui était venu pour un projet de construction précis, je repartirais certainement avec le meilleur des cadeaux, l'amitié des gens d'ici. 
Si l'on vient à madagascar dans l'espoir de faire avancer les choses, il faut s'attendre à ce que ce soit madagascar qui te fasse avancer. Mais rien n'est gratuit et certains moments peuvent être difficiles.... N'est  ce pas cela la vie ?
 
1.JPG
Erizo l'apprenti arrivé il y a 3 semaines, effectue e ponçage du bar de l'hexagone
 

2.JPG
Avant de poser les lames de parquet,il faut reprendre le surfaçage des pannes et corriger la mauvaise planéité du bois.
 

3.JPG
Il est ensuite possible de poser le parquet.

4.JPG
Puis on ajuste et on pose les plinthes.

6.JPG
 

7.JPG
 Pour la construction du toit de l'hexagone, Ndrina et Naina découpent et soudent.La manœuvre est périlleuse
surtout étant donnés les échafaudages en bois.

8.JPG
Les tôles achetées à Tana (la Capitale) sont posés sur la charpente pour assurer l'étanchéité de l'ensemble.
 
10.JPG
l'équipe des maçons réalise les coffrages sur place , puis coulent le béton. Bien entendu sans bétonnière!

11.JPG
Les pannes de soutènement sont en eucalyptus, un bois très dur utilisé à Madagascar.Là encore pas de machine et le manque de dents à la scie rend le travail long et pénible.

12.JPG
Les pannes sont ensuite posées et fiées sur la maçonnerie
 
15.JPG
 
 
l'équipe au quasi complet après la réunion de fin de semaine.


11/12/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres