Volontaires du Bongolava Tsiroanomandidy

Volontaires  du Bongolava Tsiroanomandidy

Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire Rapport d'activité 2013-2014. Rapport financier 2013-2014

Bonjour

 

Le 8 novembre s'est tenue l'Assemblée Générale de l'association Bongolava Antsitrapo

 

Nous avons le plaisir de vous en  communiquer le compte rendu, ainsi que les rapports qui ont étés présentés aux vote des adhérents et acceptés.

Vous trouverez les rapports financiers détaillés sur les trois sites d'activités : TOBY, BEL AIR et SANTE

Nous vous disons toute notre reconnaissance pour votre soutien qui permet à ces projets solidaires de voir le jour

 

 

 

I -Compte rendu de L’assemblée générale Ordinaire et Extraordinaire

De l’Association Bongolava Antsitrapo

 Le Samedi 8 novembre à 14 heures
 La séance est ouverte.
 
Quarante cinq membres de l’association sont présents ou représentés.
Les absences du Dr Mr RASAMOELINA Dominique Yves ,de Mr RAHARINARIVOARIMANANA  Lalaina et de Mme Nasolo  sont excusées.Le Dr Dominique a donné pouvoir au Dr Bruno
Les administrateurs suivants sont absents.
 Mr RAKOTONDRAZAKA Miza Herlandin
      Mr RAKOTOSON Rado Herizo
     Mme RAKOTOMALALA Noronirina Marie Hortense
      Mme RAFARAMANANTENASOA Florence Irène
 
Le Dr Bruno informe l’assemblée qu’il a rencontré  Mr RAKOTONDRAZAKA Miza Herlandin  le dimanche 2 novembre et que ce dernier lui a fait part de son intention d’envoyer un courrier annonçant sa démission.Compte tenu de son absence et bien que le courrier annoncé ne soit pas encore parvenu le Dr FOURNIER propose à l’assemblée de prendre acte de cette démission.
Les trois autres administrateurs absents ne se sont pas excusés.
 En l’absence du Président sont successivement présentés conformément à l’ordre du jour
-       le rapport moral par le Dr FOURNIER
-       le rapport d’activité par Mr Alain TRAM
-       le rapport financier par le trésorier Mr Alain TRAM
 
Après qu’aient été sollicités les questions de l’assemblée, les rapports sont soumis au vote de l’assemblée et votés à l’unanimité.
Sont à pourvoir quatre postes au Conseil d’administration, trois prévus par les statuts en renouvellement par tiers et le poste laissé vacant par la démission du président.
Il est proposé que soient soumis au renouvèlement par tiers les trois administrateurs absents et non excusés.
 Il est ensuite demandé aux candidats postulant au conseil d’administration de se présenter.
 Sont candidats 
 -Mr RANINOARINIANA Raphaël
               - Melle RAKOTONINDRINA Haingo
              - Mr RANDRIAMIANDRA Rakoto emile
               - RABARIJAONA Julien Martin
                - Mr LAZATIANA julien
               -Mr FARANIONJANIAINA Jean Jacques
 Soit 6 candidats pour 4 postes à pourvoir.
 Le scrutin a lieu à bulletin secret et le dépouillement a lieu immédiatement et donne les résultats suivants :
 - Mr RANINOARINIANA Raphaël                       41 voix
     - Melle RAKOTONINDRINA Haingo                  40 voix
     - Mr LAZATIANA julien                                      39 voix
     - Mr FARANIONJANIAINA Jean Jacques          34 voix
    - Mr RANDRIAMIANDRA Rakoto Emile              16 voix
     - Mr RABARIJAONA Julien Martin                      8 voix
  - Blancs                                                                         1
  - Nul                                                                               1
 
Sont déclarés élu(e)s au conseil d’administration :
- Melle RAKOTONINDRINA Haingo
- Mr RANINOARINIANA Raphaël
- Mr LAZATIANA julien                                      
- Mr FARANIONJANIAINA Jean Jacques
 
Après les remerciements et la conclusion de l’assemblée Générale, l’ordre du jour étant épuisé la séance est levée et lui fait suite une Assemblée Générale extraordinaire visant à modifier les statuts de l’association.
 -       Il est proposé que l’article 3 soit modifié et que le siège social soit fixé :Bel Air MANGARIVOTRABP 44119 TSIROANOMANDIDY

 

-       Il est proposé que l’article 10 relatif au conseil d’administration soit modifié par l’ajout du paragraphe suivant : «  Lorsque un membre du CA est absent à trois réunions sans motiver son  absence, il sera considéré comme démissionnaire »
 -       Il est proposé que l’article 22 soit modifié pour tenir compte du rythme de vie de l’association et rédigé comme suit :«  Les livres et registres de comptabilité doivent être arrêtés au 31 août de chaque année. L’exercice comptable s’exerce du    1er septembre au 31 août.
Les modifications proposées sont mises aux voix et sont votées à l’unanimité.
 L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée et les participants invités à boire le verre de l’amitié.

 

II - Rapport moral et d'activité 

 Association   BONGOLAVA   ANTSITRAPO

 

 

Rapport d’activités 2013-2014  et  Perspectives 2014-2015

 

 

Novembre 2014

 

 

 

1 -  HISTOIRE   ET  VOCATION

 

 

Arrivés en 2009 comme Volontaires de Solidarité Internationale, en contrat avec les Pères Trinitaires, Alain TRAM et Bruno FOURNIER découvrent au delà des richesses touristiques de Madagascar une réalité humaine et sociale marquée par les conséquences de la crise politique.

 

Il leur apparaît rapidement que rien ne peut être fait de constructif sans que la population elle même soit impliquée et actrice.

 

Le 18 juillet 2009 une première tentative de réunir des bonnes volontés  et de créer une association de droit Malgache est lancée, avec comme ordre du jour les objectifs d’aide aux enfants démunis dans l’éducation et la scolarité, le volontariat et bénévolat au nom du « Fihavanana », la recherche de mise en commun de compétences et de valorisation des expériences de solidarité existantes.

 

Cette première tentative germera jusqu’en Juillet 2012 date de l’assemblée constitutive de l’association BONGOLAVA  ANTSITRAPO et son autorisation par arrêté ministériel du 23 novembre 2012.

 

 

 

2 -  CONTEXTE

 

Les actions de l’association se déroulent dans le contexte de crise politique et économique qui marque Madagascar depuis 2009.

 

Le Père PEDRO, fondateur de l’association humanitaire AKAMASOA écrit dans un dernier rapport de l’association : « La situation à Madagascar se dégrade et on peut lire dans n’importe quel quotidien tous les vols et meurtres qui se produisent chaque jour  dans la capitale mais aussi dans les campagnes réputées pourtant pour garder les traditions des ancêtres.

Nous devons nous demander comment et pourquoi nous en sommes arrivés là ?

Quelle est la vraie cause de cette situation chaotique et violente en contradiction avec la culture du Fihavanana et de paix du peuple malagasy ?

 

Une des raisons c’est que l’on évite souvent de parler des problèmes. Les gens passent leur temps à se louer les uns les autres sans se dire la vérité.

A long terme cela provoque la désintégration de toute la société. Personne n’a jamais construit sur le mensonge. (…)

Depuis l’indépendance, presque  tous les dirigeants qui se sont succédés se sont rués sur l’argent, pas en tant que moyen mais comme un but qu’il faut avoir à tout prix !

Aujourd’hui, il y a tellement de jeunes qui veulent progresser, étudier, trouver un travail et c’est presque un rêve impossible pour eux.(…)

Rien n’a été prévu pour ces enfants et ces jeunes ! alors imaginez la mentalité individualiste que cette situation a engendré.

C’est toujours le plus fort et le plus astucieux qui progresse tout en trompant ses frères.

 

Seule l’organisation effective d’un état de droit qui veille sur la justice et la sécurité des personnes et des biens et qui applique une loi pour tous, peut construire un avenir pour ses citoyens. »

 

L’association BA qui n’a aucune attache partisane, ni politique, ni religieuse partage ce constat.

Notre ambition à travers notre association ce n’est pas seulement de traiter les conséquences de la crise. Que dirait on d’un médecin qui ne chercherait jamais à s’intéresser aux causes des maladies de ses patients et ne n’apporterait une réponse qu’aux seules conséquences ?

 

 

Nous voulons, non seulement avoir des actions dans le domaine de l’éducation, de la santé, mais aussi donner à nos jeunes volontaires, nos salariés et nos bénéficiaires la possibilité de découvrir que d’autres valeurs que l’individualisme et la course au pouvoir et à l’argent, peuvent changer la donne pour Madagascar.

L’association fonctionne sur la base du volontariat de jeunes qui ont réussi le Bac et suivent des études par correspondance prises en charge par l’association, mais aussi sur le volontariat de jeunes et moins jeunes qui donnent de leur temps et de leurs compétences au service de leurs compatriotes plus défavorisés.

 

Notre projet est de mettre en application notre devise : « ensemble nous pouvons » et promouvoir des valeurs de solidarité.

 

 

 3-Les évènements marquants de 2013 - 2014

 

 

Plusieurs évènements auront étés des temps fort parfois difficiles souvent  heureux, de cette année.

 

  • Dans les premiers se place le départ de fait de plusieurs administrateurs qui n’ont même pas jugé bon d’expliquer leurs motivations et la trahison de l’un d’entre eux qui a abusé de la confiance qui lui avait été faite pour l’acquisition d’une parcelle immobilière.

 

  • Le départ  en cours d’année de deux salariés gestionnaires de Toby, ainsi que du comptable

 

  • Nous avons aussi regretté le départ de plusieurs volontaires parfois sans aucune explication, malgré l’aide apportée au développement de leurs projets personnels.

 

  • Egalement dans ces évènements difficiles, se place la visite du Dr Bruno Buttin de l’association AMM de Versailles.

Bruno avait été remplacé en juillet par le Dr Michel, un médecin envoyé par cette association.

Ses rapports critiques et constructifs avaient étés réalisés dans la perspective d’une aide par l’AMM

Après une rencontre chaleureuse à Paris et la présentation à une Fondation, il semblait que les différends projets tant dans le domaine de la santé que de l’éducation puissent être aidés par cette association.

La visite du Président à Bel Air et au dispensaire s’est soldé par un refus quasi total en dehors de l’aide apportée pour les parrainages chirurgicaux sans qu’aucune motivation sérieuse ne nous ait été donnée.

 

Décalage probable entre ce que des financeurs rêvent  de réaliser et la réalité du terrain, ou par ce que nos réalisations n’ont pas été jugées susceptibles de  « générer un retour sur investissement »   satisfaisant ? 

L’expérience montre que ce sont les structures les plus riches et les plus développées qui sont aidées prioritairement ou que ce sont les structures qui ne s’adressent pas aux plus pauvres.

 

Disons que cet épisode, riche d’espérances et de confiance déçues nous aura un peu déstabilisé.

 

 

  • Le deuxième  événement difficile aura été la décision, très soudaine en juillet, du Diocèse de récupérer une grande partie de l’espace de Toby pour y installer des services (Direction de l’enseignement catholique et Radio catholique) ainsi qu’une librairie confiée aux religieuses diocésaines.

 

Un courrier des volontaires rappelant les actions menées dans ce centre depuis 5 ans en faveur des jeunes conduira les autorités à concéder une salle, la gestion de la bibliothèque et la cour extérieure.

 

  • Le troisième événement d’importance aura été l’ouverture de Bel Air au public, non seulement pour des grands évènements en faveur des plus démunis, mais comme espace de détente avec un bassin pour les enfants, des espaces de pique nique et une gargote.

 

Cette ouverture, comme le multiservice de Toby vise à permettre des rentrées financières pour permettre d’accroître l’autonomie de l’association  et d’associer la population locale aux actions de l’association.

 

 

  • A l’occasion de la « journée de la femme » deux activités nouvelles ont étés mises en place :

 

 

1-    Un projet de couture /broderie/tricot

 

2-    Une classe d’alphabétisation fonctionnelle qui concerne 30 personnes à chaque session de trois mois.

 

 Enfin, l’ouverture d’un blog :

 

http://volontaires-du-bongolava-tsiroanomandidy.blog4ever.com/ permet de mieux communiquer avec les donateurs et partenaires.

 

 

4 -Les actions éducatives de l’association.

 

 

1-   A Toby de Septembre 2013 à Juillet 2014.

 

  • Bibliothèque : 842 adhérents de 8 à 20 ans ont bénéficié de la bibliothèque, de son espace de lecture et de travail et du prêt de livres.

 

  • Encadrement de groupes d’étude et de préparation aux examens.

 

  • Espaces de travail éclairés le soir pour le travail personnel ou en groupe.

 

  • Cours de danse.

 

  • Club de karaté. (40 adhérents)

 

 

2-   Scolarisation

 

  • L‘association prend en charge les frais d’inscription et d’écolage des enfants les plus démunis.

 

Les critères de sélection sont : la situation sociale, le décrochage scolaire lié à la situation financière des parents, la motivation.

 

Les enfants sont suivis trimestriellement.

 

Au Lycée Technique et professionnel les 5 inscrits passent en classe supérieure.

 

Au Lycée de Tsi/didy 7 élèves étaient inscrit ; deux sur 3 ont réussi le Bac, deux passent en classe supérieure et deux redoublent.

 

Au CEG, sur 39 enfants inscrits, 29 passent en classe supérieure

 

En Primaire sur 175 inscrits, 84 passent en clase supérieure, 16 présentés au CEPE ont réussi, 16 redoublent et 59 ont abandonné.

Les enfants qui ont le mieux travaillé ont été félicités lors d’une fête à Bel Air et se sont vu offrir leurs fournitures scolaires pour l’année 2013 – 14.

 

 

  • L’association a pris en charge les frais d’étude par correspondance de 6 volontaires

 

3-   A BEL AIR

 

  •  Classe d’alphabétisation fonctionnelle.

 

Cette classe s’adresse de fait prioritairement à des femmes du quartier

Son ouverture est motivée par la conviction partagée que le développement passe prioritairement par l’éducation des femmes et leur accession à la capacité de décision.

Les lauréates gagnent une poule et s’engagent à donner un poussin en retour à Bel Air

 

Elle a concerné 15 femmes lors de la première session.

 

La deuxième session concerne 18 femmes en niveau 1, 12 en niveau 2 et un groupe de 5 hommes.

 

  •  Club de broderie, couture et tricot

 

La perspective est de donner des compétences nouvelles permettant de créer des revenus supplémentaires pour la famille.

 

Ce club a réuni  15 femmes en 2013-2014

 

  • Ecole gratuite de foot

 

Tous les mercredis elle réunit 70 enfants. L’inscription est gratuite et s’adresse à tous les enfants.

 

L’école a pu aligner des équipes de moins de 13 ans, moins de 15 et de moins de 17 dans plusieurs compétitions.

 

L’équipe de foot en première division a participé avec les honneurs à la compétition de la Région organisée par la Fédération.

 

Une  équipe féminine a également vu le jour.

 

Chez les moins de 17 ans, 7 passaient le Bac et ont réussi

En première division les 6 candidats ont échoués !

 

  • Dans la perspective de créer une activité Basket, nous avons soutenu une équipe « Bel Air » lors d’un championnat national qui avait lieu à Tsi/ Didy.

Mais l’équipe a disparu avec les maillots aussitôt la compétition terminée.

 

4-  Les activités de soin

 Bruno travaille dans le cadre du dispensaire catholique des Pères Trinitaires situé à Ambohidahy à environ 3/4 heures de route.

 

Ambohidahy est situé au carrefour de nombreux villages et outre les bâtiments de la mission, les pères ont construit un collège avec internat, une école primaire, un sanctuaire dédié à Notre Dame du Bon Remède et un centre de retraite spirituelle.

 

 

En 2009 les Pères Trinitaires avaient demandé aux Religieuses Trinitaires de Valence qui gèrent un dispensaire à Tsiroanomandidy d’ouvrir une consultation à Ambohidahy deux jours par semaine.

 

Ces dernières années, le dispensaire d’Ambohidahy tout en restant administrativement rattaché à celui des sœurs a développé un projet spécifique, adapté à la prise en charge d’une population rurale pauvre.

 

Le dispensaire fonctionne deux jours par semaine les mardi et jeudi et les Pères ont demandé à ce que deux autres jours les lundi et mercredi la consultation soit faite dans deux villages  Tamponala et Tsaratanana encore plus loin en brousse pour rapprocher l’offre médicale de la population.

 

Le Dr Bruno est assisté par Jocelyn, interprète linguistique et culturel et bénéficie de son aide pour la gestion et les relations extérieures, ainsi que pour l’accompagnement des malades à Tana.

 

La consultation est gratuite.

Les médicaments génériques le plus souvent, sont achetés chez Caritas à Tana et revendus prix d’achat plus10%.

 

 Les moyens de déplacement véhicule et gasoil ont étés offerts par la région Bizkaia en Espagne dans le cadre d’un projet d’éducation sanitaire en direction des femmes.

 

 La pauvreté, le fait que la population d’agriculteurs ne dispose pas d’argent liquide, le manque de connaissances, le coût des soins, des transports, font que souvent le premier recours dans le parcours de soin est celui de la médecine traditionnelle, ou de l’automédication, le recours au dispensaire n’intervenant qu’en cas d’aggravation de la situation.

 

Ceci a pour conséquence, le retard des soins, et la prise en charge de malades à des stades avancés de l’évolution de leur maladie.

 

Le projet du dispensaire est de suivre, de convaincre, de faire l’avance et si besoin de donner les fonds nécessaires lorsque le pronostic vital ou fonctionnel est engagé pour faire les examens complémentaires et les interventions nécessaires.

 

 Cette action est aidée d’une façon importante par l’attribution de parrainages chirurgicaux par l’association Alliances Médicale Missionnaire de Versailles présidée par le Dr Bruno Buttin (environ 1700€ en 2012-2013)

 

Lorsque les médicaments ne peuvent être payés ou le sont de façon partielle, la dette est enregistrée et marquée dans le carnet de santé

Elle est annulée lorsque le remboursement intervient ou prise en charge par une subvention  de l’association (4000 € en 20013).

 

Le dispensaire a vu son nombre de consultants régulièrement augmenter, passant de 3000 en 2009 à 5000  en 2013.

 

La majorité des consultants sont des adultes de plus de 25 ans et les  nourrissons  et enfants de moins de 6 ans.

 

Depuis l’ouverture de Bel Air, le pression est forte de la part de la population pour venir y consulter, mais le Dr Bruno résiste : son action s’inscrit dans le cadre du dispensaire de brousse des Pères Trinitaires et autant pour des raisons de confraternité que d’autorisation administrative il ne saurait être question de céder.

 

 

5-   Investissements  2013

 

Sans rentrer dans les détails, l’année 2013 a vu l’aménagement de Bel Air avec la salle polyvalente, le bassin pour les enfants, les sanitaires et douches, la gargote et les plantations d’arbres et de fleurs.

 

 

6- Projets 2014 – 2015

 

 

  • Poursuite des activités péri - scolaires en faveur des étudiants à Toby et du multi service.

 

  • Consolidation de Bel Air comme lieu d’accueil d’évènements familiaux (mariages, réunions) et de sa fréquentation comme espace de détente.

 

  • Consolidation de  Bel Air comme centre socio culturel et sportif.

 

  • Ouverture d’une crèche « préscolaire » pour les enfants à partir de deux ans pour permettre aux femmes d’avoir une activité rémunérée.

 

  • Acquisition d’un terrain pour la pratique sportive à proximité de Bel Air

 

  • Ouverture d’un cours de Karaté gratuit pour les jeunes du quartier.

 

  • Construction de salles de classe et d’une Bibliothèque  offrant des livres en français, anglais, des livres scolaires et de culture Malagasy

 

  • Projet de pisciculture et de reboisement du site dans une perspective de préservation de l’environnement.

 

 7-   Facteurs de Viabilité du projet.

 

1- Facteurs internes.

 

  • Le plus important est celui de l’adhésion aux objectifs de l’association de la part de ses volontaires engagés dans les différentes actions et de ses adhérents, en vue de s’approprier l’association.

 

Travailler ensemble pour les autres, chercher son développement sans que ce soit de façon égoïste, voire en exploitant des plus pauvres.

 

C’est un travail de longue haleine qui est le plus important pour la pérennité de l’association.

 

 

  • Le deuxième est l’augmentation de la fréquentation de Bel Air par la poursuite d’objectifs de qualité dans l’accueil du public et la réponse à ses attentes.

 

 

2-Facteurs externes

        L’association est très loin de l’autonomie financière.

Les aides de nos partenaires, de nos donateurs, de nos amis et familles en France et ailleurs   restent indispensables.

 

 8 -Principaux évènements de l’année 2013 – 2014

 

13 novembre : visite Dr Buttin AMM

2 nov.13         : fête à bel Air pour les lycéens ayant réussi leur Bac

9 nov : participation de Toby à la journée nationale des bibliothèques.

27 nov : aménagement d’un auvent en façade de Toby

13 décembre : construction du bassin pour les enfants à bel Air

13décembre : père Noël à Toby

24 Décembre : Fête de noël à Bel Air pour les enfants

31 Décembre  : Réveillon à Bel Air avec les volontaires et adhérents

 4 janvier : Arrivée de Dominique Fournier surnommé RADOM pour trois mois

15 & 22 janv. : accueil trimestriel des enfants parrainés pour leur scolarité

6 février : participation à  l’inauguration du local des personnes âgées par la Direction de la     Population

14 février : Organisation d’un concours de danse à Toby

22 février :Accueil d’une troupe scoute à Bel Air

2 mars : Début du championnat régional première division de foot.

8 mars :Journée de la femme à bel Air

26- 28 mars :Visite du Dr Monique Gonthier et participation aux activités du dispensaire

5 avril : Ouverture de la classe d’alphabétisation.

8 avril : Ouverture du club de broderie couture

15 avril : Aménagements des « chalets » pique nique et  début de la pose du toit à l’hexagone

16 avril : Accueil trimestriel des enfants parrainés.

24 mai : Journée Portes ouvertes à Bel Air

29 mai : Accueil des enfants de l’association « les enfants de Tsirou »

31 mai : Parrainage d’une équipe locale de basket pour sa participation à un championnat national

31mai-1 juin : Participation des U17 à un tournoi de foot organisé par la croix bleue dans le cadre de la    journée sans tabac et victoire de l’équipe

20 juin : Coulage de la dalle de la salle polyvalente.

26 juin : Fête nationale. Organisation d’un concours des costumes régionaux de Madagascar

12 juillet : Déménagement à Toby

26 juillet : Bel Air accueille son premier mariage.

25 août : Accueil des enfants de Tsiro

27 août : Tournoi de foot féminin.

 

9 –Remerciements.

 

En premier lieu nos remerciements vont aux membres de l’association ici à Madagascar et à tous ceux qui

S’y investissent au quotidien.

A ceux des administrateurs qui ont continué à croire en ce projet.

Aux volontaires de Toby et de Bel Air, aux personnels qui au quotidien conduisent les actions pour les plus démunis

 

Nous adressons du fond du cœur nos remerciements à tous ceux qui à l’extérieur en France  et ailleurs nous soutiennent, nous encouragent, nous font confiance et nous apportent une aide  financière si précieuse.

 

L’Association médicale Missionnaire qui nous apporte une aide inestimable pour nos donateurs.

 

L’association Alliances mission médicales qui nous apporte son aide pour la prise en charge des interventions chirurgicales.

 

Nos amis médecins de France,  en particulier ceux de Grenoble  qui soutiennent le dispensaire .

 

Marisa qui a négocié les contrats avec la Région Biskaia en Espagne.

 

Et tous nos donateurs qui manifestent leur solidarité avec l’un des pays les plus pauvres de la planète.

 

Sans eux rien ne serait possible.

 

Conclusion

 

Nous sommes une très jeune association et le défi est immense.

Grâce à l’engagement de tous, le chemin accompli est déjà important et nous ne nous décourageons pas pour poursuivre.

Ce qui n’était qu’un projet depuis 2009 au rythme des possibilités est sorti de terre.

Pas seulement les murs de Bel Air, mais aussi toutes les actions menées par des volontaires Malagasy en faveur d’autres Malagasy

Nous souhaitons, dans un monde marqué à l’extérieur par le consumérisme et à l’intérieur par l’ignorance, la peur, la corruption et le profit immédiat, témoigner que la pauvreté n’est pas une fatalité, que la solidarité, la fraternité ,témoignent de la  dignité inaliénable de tout homme.

 

C’est l’affaire de tous !

 

 

                      Ensemble  nous pouvons, Ensemble nous pourrons.

 

 

Nous avons temporairement enlevé de ce compte rendu les rapports financiers  qui  n'étaient pas lisibles en passant du fichier excel au graphisme du blog et il manquait les donnés en crédit et les dons reçus.

Veuillez nous en excuser

Nous travaillons à vous les présenter prochainement.

 

 

 

 

Quelques images de l'Assemblée Générale

 

 PB080301.JPG

 

 

 

 

 

PB080305.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PB080314.JPG


 

 

 

 

 

 

 



16/11/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 76 autres membres